15 logements CASTRES


  • Localisation : Commune de CASTRES (81)
  • Maître d'ouvrage : NEXITY
  • Surface : 1100 m² surface utile
  • Date de livraison : 2006
  • Mission : Mission de base loi MOP
  • Opération : Construction de 15 logements en accession à la propriété.

Parti architectural : Sur cette parcelle située à proximité immédiate de l'écusson historique de, un projet conçu au début des années 80 prévoyait la construction de deux immeubles d'habitation identiques. La crise étant passée par là, seul l'un d'entre eux fut construit. L'exercice était ici d'inscrire un projet contemporain dans un environnement fortement daté. La parcelle restante, en pente, était cependant dotée d'atouts indéniables: une façade sud avec des vues splendides sur la ville, une façade nord s'ouvrant sur un immense parc arboré privé.
Tout naturellement, et profitant de la déclivité du terrain, l'accès au 2 cages d'escalier se fait par le Nord: le premier plot en R+2 comporte 11 logements (6 type 3, 5 type 2) et le deuxième plot en R+1, 4 logements de type 3.

Façade sud, dix grands garages individuels viennent se loger sous le bâtiment...
Tous les logements de type 3, traversant, et 3 des logements de type 2 ont leurs pièces principales (séjour - cuisine ouverte) orientées au Sud, s'ouvrant sur de vastes terrasses couvertes. Les deux derniers type 2 possèdent quant à eux un séjour ouvrant sur une terrasse orientée vers le soleil couchant de l'ouest.

Il n'existe pas de vues directes sur les tiers et les prospects confortables renforcent la 'privatisation' des vues, chaque logement pouvant ainsi profiter pleinement de la lumière. Le dernier niveau emprunte au vocabulaire de ' l'attique ' : réduction visuelle de sa hauteur par rapport aux autres niveaux grâce à un jeu d'enduit de ton différent, toit terrasse débordant posé sur le voile verticale de la façade Ouest. La diversité et l'identification des unités résultent d'un travail chromatique positif/négatif entre les fonds de terrasses, les plaques de façade, la 'boite des balcons', et l'attique...

Les commentaires sont fermés.